Port du Voile: Le Sénégal En Mode Hijab

Par Madonna Diatta

Au Sénégal, le Ramadan rime avec nouveaux comportements. Les habitudes se métamorphosent pour donner une apparence pieuse afin de recevoir les grâces et les bénédictions d’Allah. Durant ces trente jours de prières et de dévotion, pantalons, jeans, habits trop serrés à couleurs festives et les jupes courtes sont rangés au fond des armoires. Même les cheveux indiens surnommés de coutume “cheveux naturels”, très coûteux et qui faisaient partie du quotidien esthétique de la femme sénégalaise, sont mis aux oubliettes pour un temps déterminé: Ramadan oblige !

Le voile, du côté des dames et des jeunes filles devient dès lors une tendance périodique. Couvrir sa tête selon les préceptes de l’Islam devient une nécessité, donc il faut s’y plier pour honorer ce pilier important de la religion musulmane. Un acte de foi ou purement hypocrite, une réalité ou une peinture mensongère, les avis divergent dans le Pays des “Khalifes” (les grands guides religieux). Ramadan venu et c’est reparti ! Dakar se départit de ses vices et porte un visage neuf. La gente féminine compte vivre ce mois dans la pudeur et la décence absolues. Le foulard est devenu précieux au Sénégal. Il leur permet de cacher la chevelure de leurs têtes qui est considérée comme une partie intime. Des motifs et couleurs de tout genre qui rayonne le pays.

SENEGAL-ISLAM-WORLD-HIJAB-DAY

Le Port Du Voile: Un Choix Ou Une Obligation

Diarra, 18 ans est une jeune voilée résidente à Liberté 6 extension. Cette jeune femme revient sur l’obligation et la nécessité de se couvrir la tête même en dehors du mois béni de ramadan. Une nécessité, car le foulard protège les femmes des probables agressions. C’est par souci de les protection que le Prophète Muhammad (PSL) avait recommandé à ses épouses et à toutes les femmes musulmanesde se voiler. Elle se dit indignée que ses sœurs se couvrent juste en période de ramadan et affirme: ” c’est juste une façon pour elles, de nourrir les apparences et plaire au commun des mortels “. Un avis assez sévère car comme le dit l’adage ”l’habit ne fait pas le moine”. Mais pour Diarra, c’est insultant de faire du voile une tendance pour un temps précis: ” Je me voile depuis l’âge de 10 ans et le ramadan est juste une occasion de réaffirmer ma foi envers Allah (Swt) et son Prophéte (Sws) “, dit-elle fièrement.

arton2229

Mais pour d’autres, la foi ne se reconnait pas au voile mais aux actions établies par chacun. Son port en période de ramadan est signe de respect pour les autres fidèles. Le voile lui permet d’être dans la quiétude et de recevoir toutes les bénédictions de ce temps: ” je ne me voile qu’en cette période “, dit-elle. D’après cette femme le port du voile n’est pas une obligation. Par contre, le jeûne lui, est un pilier incontournable de l’Islam. Elle qualifie d’hypocrite l’attitude de certaines voilées qui ne ratent jamais une occasion pour les juger et considèrent qu’elles ne sont en rien meilleures.

Pour rappel, le croyant ne se reconnaît pas à son accoutrement mais par les comportements qui lui sont propres et la pratique des recommandations divines. Quoiqu’il en soit, par choix ou par obligation, nécessaire ou occasionnel, le foulard va à ravir à Dakar.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s